En France, l’amélioration de l’efficacité énergétique ainsi que la maîtrise de la consommation de l’énergie au sein des entreprises sont des enjeux de plus en plus importants, notamment pour des questions d’ordre environnemental et liées à la transition énergétique. Également, avec la forte consommation d’énergie de certaines sociétés, notamment pour les entreprises industrielles, l’amélioration de l’efficacité énergétique représente un enjeu de taille pour leur compétitivité. Comment une entreprise peut-elle améliorer son efficacité énergétique ? Quelles sont les actions à mettre en place ?

efficience énergétique

L’efficacité énergétique en quelques mots

L’efficacité énergétique peut être définie comme l’ensemble des méthodes, des technologies mises en place permettant de réduire la consommation d’énergie d’un système, tout en gardant le même service final, voir en augmentant sa qualité. En d’autres termes, cela signifie consommer mieux. Quelle que soit son application, l’amélioration de l’efficacité énergétique représente un intérêt majeur pour une société d’un point de vue économique et environnemental. Il est donc essentiel que les organisations s’y intéressent de près et mettent en place une stratégie d’efficacité énergétique.

Adopter une stratégie d’amélioration de l’efficacité énergétique

L’audit énergétique

Avant d’établir une liste des actions à mettre en place au sein d’une organisation pour l’amélioration de l’efficacité énergétique, une société peut réaliser un audit énergétique. Un audit énergétique a pour objectifs d’analyser l’ensemble des postes consommateurs d’énergie et ainsi de détecter des gisements d’économies d’énergie afin de proposer un plan d’actions sur ces gisements.

Les utilités

D’après l’ADEME, au sein d’une industrie, une utilité représente une unité de production et de distribution d’un vecteur ou d’un fluide énergétique utile à plusieurs lignes de production.  Pour un site industriel, il y a un fort gisement d’économies d’énergie sur les utilités. Notamment, concernant par exemple les moteurs électriques, l’entreprise peut remplacer les moteurs anciens par des moteurs à plus fort rendement et installer des variateurs électroniques de vitesse. Aussi, pour les chaufferies, la société peut par exemple limiter la perte thermique et optimiser les fluides caloporteurs utilisés. Encore, pour les systèmes de ventilation, le site peut mettre un système de variation électronique de vitesse. Enfin, pour l’éclairage des locaux, l’entreprise peut optimiser l’utilisation de la lumière naturelle ou encore utiliser des détecteurs de présence pour allumer la lumière.

Les procédés

Les procédés, eux, sont des opérations utiles à la réalisation de la production industrielle, des produits finis. Les optimisations énergétiques qui peuvent être réalisées sur les procédés sont importantes. Par exemple, une industrie peut mettre en place un système de pilotage des équipements qui permet d’optimiser le contrôle des procédés, d’analyser la pression, le débit ou encore la température d’un procédé, ce qui permettra au site de faire des gains. Également, la société peut installer un système de récupération de chaleur avec des équipements comme les pompes à chaleur. Enfin, de manière plus globale, au sein d’une usine le choix des équipements est très important et peut générer des économies d’énergie en tenant compte des performances du procédé et en recherchant un rendement maximal.

La flexibilité électrique

La flexibilité électrique peut également être un moyen d’améliorer l’efficacité électrique d’une organisation. En effet, une entreprise peut par exemple participer aux effacements électriques et ainsi consommer son électricité à un meilleur moment, c’est à dire consommer mieux. L’effacement énergétique permet à l’entreprise d’être rémunérée. En échange, la société s’engage à moins consommer lorsque le réseau électrique rencontre de fortes pointes de consommation et se retrouve en difficulté pour maintenir l’équilibre entre la production et la consommation. L’organisation doit donc, pendant ces moments, réduire sa consommation d’électricité globale en arrêtant par exemple un ou plusieurs postes énergivores. L’entreprise bénéficie alors d’un revenu net et consomme mieux.

Pour conclure, aujourd’hui, en améliorant leur efficacité énergétique, les entreprises bénéficient d’avantages importants, que ce soit en termes d’image ou encore de compétitivité. Les sociétés, notamment dans le domaine de l’industrie, peuvent mettre en œuvre différents types d’actions, que ce soit sur les utilités, les procédés ou encore concernant leur consommation d’électricité.