Depuis plusieurs mois, on entend parler du plan de relance économique en France de 100 milliards d’euros avec 30 milliards d’euros consacrés entièrement à la transition énergétique. L’objectif de ces 30 milliards d’euros est de faire de l’écologie un levier principal de la reprise et de la transformation de l’économie française.

Dans ce plan de relance énergétique, deux principaux objectifs sont visés :

  • La décarbonation de l’économie française en réduisant nos émissions de carbone de 40% à l’horizon 2030 (par rapport à 1990)
  • Le développement des technologies vertes (recyclage, biocarburant, hydrogène…)

La décarbonation de l’industrie française

Dans ce plan de relance écologique, nous allons nous intéresser aux dispositifs en faveur de la décarbonation de l’industrie française. En effet, au sein même du plan de relance destiné à la transition énergétique, le gouvernement prévoit 1.2 milliard d’euros à la décarbonation de l’industrie d’ici à 2022 pour améliorer l’efficacité énergétique, électrifier les procédés de fabrication, ou encore décarboner la production en encouragent la production de chaleur bas carbone dans l’industrie.

Le but est de permettre à l’industrie française de réduire considérablement ses émissions de gaz à effet de serre, d’être plus compétitive et de devenir un pays industriellement décarboné.

Ce plan de décarbonation prend part dans l’objectif de la neutralité carbone à l’horizon 2050 fixé par la stratégie nationale bas carbone (SNBC)

Les appels à projets