Dans cette vidéo, nous traitons de la hausse des prix de l’électricité sur le marché de gros, des facteurs responsables de cette hausse, des impacts de la hausse sur le contrat des industriels et des prévisions futures.

Qu’est-ce-que le marché de gros de l’électricité ?

Le marché de gros représente le marché sur lequel l’électricité est achetée et vendue avant d’être mise à disposition des clients finaux (entreprises ou particuliers) grâce au réseau électrique. A l’inverse, le marché de détail de l’électricité est celui qui s’adresse directement aux consommateurs finaux à travers les offres d’électricité.

Ce marché de gros est réservé aux professionnels. Les 3 acteurs sont :

  • Les producteurs d’électricité qui vendent l’électricité produite aux négociants ou aux fournisseurs.
  • Les négociants qui se positionnent comme intermédiaires entre le producteur et le fournisseur.
  • Les fournisseurs qui achètent sur le marché du gros aux producteurs ou aux négociants pour approvisionner l’électricité aux clients finaux.

Il existe également plusieurs marchés sur le marché de gros :

  • le marché de gré à gré : l’électricité est directement vendue et achetée par les producteurs et les fournisseurs sans faire intervenir un intermédiaire.
  • le marché de gré à gré intermédié : l’électricité est vendue et achetée par l’intermédiaire d’un négociant qui paramètre les transactions.
  • les bourses : plate-forme normée où l’électricité est échangée et où les acteurs négocient la vente et l’achat des produits.

marché électricité

Constats sur le marché de l’électricité

Depuis quelques mois, les prix de l’électricité sur le marché de gros sont en forte augmentation. Notamment, depuis cet été, la hausse s’est accentuée pour atteindre un montant de plus de 50 euros par MWh.
Le prix de l’électricité a augmenté de 30% entre 2005 et 2016 et pourrait augmenter de 50% d’ici 2020 et même 100% d’ici 2023.

La CRE qui est la commission de régulation de l’énergie a mis en place un système de calcul qui fixe les tarifs du marché de gros de l’électricité. Le système de calcul fixe le prix de référence marché ainsi que le prix administré pour chaque année de livraison.

Pourquoi y a t-il une hausse des prix de l’électricité ?

 Cela peut être expliqué par plusieurs facteurs :

    • Tout d’abord, l’été caniculaire a eu un impact sur le bon fonctionnement des centrales nucléaires et des éoliennes en Europe. Un problème qui s’est fortement ressenti en France où la majorité de l’électricité est issue du nucléaire. Voir le bilan du mix électrique en France.
    • Également, depuis quelques mois, on observe une augmentation du prix des quotas des émissions de CO2. Ainsi, le prix de la tonne de CO2 s’est élevé à plus de 20 euros courant septembre 2018, contre environ 5 euros pendant une longue période.
    • Aussi, en général, les prix sur le marché de gros évoluent en corrélation avec ceux du gaz du pétrole et du charbon. Et donc, on constate bien une hausse des prix sur les marchés du gaz et du charbon.
    • L’arrêt de certains réacteurs nucléaires, notamment belge ou encore allemand pour maintenance a également un impact.

Quel est l’impact de cette hausse sur les contrats d’électricité des industriels ?

Pour les industriels qui ont des contrats en cours à prix fixe, il n’y aura pas d’impact jusqu’à la fin de leur contrat. En effet, ils tirent toujours parti des prix moins chers qu’ils ont négocié pendant la signature des contrats.

Pour les industriels qui ont un contrat en cours avec des prix variables, il faut se demander si les prix de gros vont rester stables et hauts dans les prochains mois ou si ces derniers vont diminuer. C’est à l’échéance du contrat qu’il faudra comparer les différents contrats.

La baisse ou la hausse du tarif de l’électricité sur le marché de gros peut donc avoir une répercussion sur la facture d’électricité des consommateurs. L’évolution des tarifs de l’électricité pour les consommateurs finaux peut être le résultat de l’augmentation des coûts du marché de gros de l’électricité.

L’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH) permet aux fournisseurs alternatifs de s’approvisionner auprès d’EDF à des prix réglementés pendant une période transitoire (2011-2025). Le prix fixé de ce dispositif était de 40 euros/MWh en 2011 et à 42 euros/MWh ensuite.
Ce dispositif a été mis en place dans le contexte d’ouverture des marchés à la concurrence. Jusqu’au milieu de l’année 2018, les tarifs de l’électricité sur les marchés de gros étaient inférieurs à ceux proposés par l’ARENH. Ils ont par la suite augmenté pour atteindre jusqu’à 61,6 euros par mégawattheure en septembre 2018. C’est pourquoi, tous les fournisseurs se sont tournés vers EDF. La demande était très importante et EDF a dû augmenter ses coûts afin de répondre à la demande. Cela s’est répercuté dans la facture d’électricité.

Est-ce une hausse court terme ou le début d’une hausse long terme ?

Depuis 2017, c’est une hausse visible sur le moyen terme, puisque depuis un an, les prix ont augmenté de 54%

évolution prix électricité

Est-ce que cela va continuer à augmenter à court, moyen, ou long terme ?