Chaque jour, les prix spot sont plus ou moins élevés. La fluctuation peut être causée par la disponibilité des différents moyens de production, la situation climatique ou encore les différents moments de la journée…

Point sur le fonctionnement du marché de l’électricité

Afin d’assurer l’équilibre sur le réseau électrique, la production doit en permanence être égale à la consommation. Cela signifie qu’un kWh soutiré du réseau électrique doit être injecté dans le réseau.

En fonction des différents moments de la journée, le réseau électrique n’a pas besoin de la même production pour répondre à la consommation du territoire. A titre d’exemple : la nuit, lorsque la majorité des français sont inactifs et consomment très peu d’électricité, il y a un besoin très faible de production. A l’inverse, la journée, lorsque l’activité économique redémarre, il y aura besoin d’une plus forte production pour répondre au besoin d’électricité des français.

Également, avec les énergies intermittentes, en cas d’une journée fortement ensoleillée et venteuse, la production des moyens éolien et solaire sera importante. A l’inverse, en cas d’une journée de froid, la consommation sera plus élevée avec l’utilisation prépondérante du chauffage électrique par exemple.

Les prix de l’électricité sont donc variables en fonction des moments de la journée et des diverses situations climatiques. Aussi, les divers moyens de production sont plus ou moins disponibles et donc ont un coût de fonctionnement différent, ce qui va faire fluctuer le prix de l’électricité. En ce moment, les prix de l’électricité sont très élevés. Découvrez notre article sur les raisons de cette hausse des prix de l’électricité.

Les marchés d’échanges de l’électricité

Pour maintenir l’équilibre électrique